Web 3 est un retour à l’esprit sauvage d’Internet

Please follow and like us:
Pin Share

A l’aube du web, rétroactivement nommé Web 1, une nouvelle génération d’écrivains et d’artistes a fait irruption sur Internet indépendamment de tout éditeur, promoteur ou label. Avec le temps, nombre d’entre eux deviendront des personnalités culturelles de premier plan : les écrivains et éditeurs Cory Doctorow, Paul Ford et Choire Sicha, les musiciens Justin Bieber et Adele, les dessinateurs de bandes dessinées Kate Beaton de « Hark ! A Vagrant » et Randall Munroe de « xkcd » et des experts politiques Ana Marie Cox, Markos Moulitsas et Josh Marshall. Tous ces éléments et bien d’autres ont été connus du public pour la première fois sur des sites Web personnels et sur des réseaux à peine modérés comme Blogger et Myspace. L’esprit grisant et anarchique du Web 1 émanait de personnes comme celles-ci, dont beaucoup étaient profondément étranges, qui s’étaient exprimées selon leurs propres termes.

Crédit: Lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *