Uniswap V3 – Nouvelle ère des AMMs ?

Please follow and like us:

Intro

Alors, en quoi consiste le très attendu Uniswap V3? En quoi est-ce différent de V2? Cela changera-t-il la donne en ce qui concerne l’espace des décideurs de marché automatisés? Et sera-t-il lancé directement sur la couche 2? Vous trouverez des réponses à ces questions dans cet article.

Uniswap

Bien qu’Uniswap, en tant que l’un des projets de base DeFi, n’ait pas besoin de beaucoup d’introduction, passons rapidement en revue quelques points majeurs avant de passer à la V3.

Uniswap, par essence, est un protocole d’échange décentralisé et sans autorisation de jetons sur la blockchain Ethereum.

La version initiale d’Uniswap a été lancée en novembre 2018 et a lentement commencé à susciter l’intérêt des utilisateurs.

En mai 2020, au début de DeFi Summer, Uniswap a lancé une deuxième version du protocole appelée Uniswap V2.

La principale caractéristique était l’ajout de pools de liquidité ERC20 / ERC20 en plus des pools ERC20-ETH présents dans la V1.

Au second semestre 2020, Uniswap V2 a traversé une période de croissance parabolique et est rapidement devenue l’application la plus populaire sur Ethereum. Il est également devenu à peu près un standard pour les fabricants de marché automatisés (AMM), ce qui en fait l’un des projets les plus fourchus de tout l’espace DeFi.

Moins d’un an depuis son lancement, V2 a facilité plus de 135 milliards de dollars en volume de négociation – un nombre étonnant qui est comparable aux principaux échanges de crypto-monnaie centralisés.

Vous pouvez en savoir plus sur l’histoire complète d’Uniswap V1 et V2 dans cet article ici.

En outre, les concepts de pools de liquidités et de teneurs de marché automatisés méritent d’être compris. Si vous avez besoin d’un bref récapitulatif, voici un article.

V3

Juste avant de publier V2, l’équipe derrière Uniswap avait déjà commencé à travailler sur une nouvelle version du protocole, dont les détails ont été annoncés tout à l’heure – fin mars 2021. L’équipe a décidé de lancer Uniswap V3 à la fois sur le réseau principal Ethereum et Optimism – une solution de mise à l’échelle Ethereum Layer 2 – ciblant début mai pour la sortie.

C’était clairement l’une des annonces les plus attendues de l’histoire de DeFi et il semble que V3 puisse complètement révolutionner l’espace AMM.

Alors, quels sont les principaux changements?

Uniswap V3 se concentre sur la maximisation de l’efficacité du capital par rapport à V2. Cela permet non seulement aux LP de gagner un rendement plus élevé sur leur capital, mais améliore également considérablement l’exécution des transactions qui peut désormais être comparable ou même surpasser la qualité des échanges centralisés et des AMM axés sur les monnaies stables.

De plus, grâce à une meilleure efficacité du capital, les LP peuvent créer des portefeuilles globaux qui augmentent considérablement l’exposition aux actifs privilégiés et réduisent leur risque de baisse. Ils peuvent également ajouter des actifs uniques en tant que liquidité à une fourchette de prix supérieure ou inférieure au prix actuel du marché, ce qui crée essentiellement un ordre limite rémunéré qui s’exécute le long d’une courbe lisse.

Tout cela est possible en introduisant un nouveau concept de liquidité concentrée – plus à ce sujet dans une seconde.

En plus de cela, la V3 introduit plusieurs niveaux de frais et améliore Uniswap Oracles.

Passons maintenant en revue certaines des fonctionnalités d’Uniswap V3 une par une pour les comprendre un peu mieux.

Liquidité concentrée

La liquidité concentrée est le concept principal de V3.

Lorsque les LP fournissent de la liquidité à un pool V2, la liquidité est répartie uniformément le long de la courbe des prix. Bien que cela permette de gérer toutes les gammes de prix entre 0 et ∞, cela rend le capital assez inefficace. En effet, la plupart des actifs se négocient généralement dans certaines fourchettes de prix. Cela est particulièrement visible dans les pools avec des actifs stables qui se négocient dans une fourchette très étroite. Par exemple, le pool Uniswap DAI / USDC n’utilise qu’environ 0,5% du capital pour les transactions entre 0,99 USD et 1,01 USD – une fourchette de prix où passe la grande majorité du volume des transactions. C’est également le volume qui constitue la majorité des frais de négociation pour les LP.

Cela signifie que dans cet exemple particulier, 99,5% du capital restant n’est pratiquement jamais utilisé.

Dans la V3, les LP peuvent choisir une fourchette de prix personnalisée lorsqu’ils fournissent des liquidités. Cela permet de concentrer le capital dans des fourchettes où la majeure partie de l’activité commerciale se produit.

Pour y parvenir, V3 crée des courbes de prix individualisées pour chacun des fournisseurs de liquidité.

Avant la V3, la seule façon de permettre aux LP d’avoir des courbes individuelles était de créer un pool séparé par courbe. Ces pools, s’ils n’étaient pas regroupés, entraînaient des coûts de gaz élevés si une transaction devait être acheminée entre plusieurs pools.

Ce qui est important, c’est que les utilisateurs négocient contre des liquidités combinées disponibles à un certain prix. Cette liquidité combinée provient de toutes les courbes de prix qui se chevauchent à ce niveau de prix spécifique.

Les LP perçoivent des frais de négociation directement proportionnels à leur apport de liquidité dans une fourchette donnée.

Efficacité du capital

La concentration de la liquidité offre une bien meilleure efficacité du capital pour les fournisseurs de liquidité.

Pour mieux le comprendre, passons par un exemple rapide.

Alice et Bob décident tous deux de fournir des liquidités dans le pool ETH / DAI sur Uniswap V3. Ils ont chacun 10 000 $ et le prix actuel de l’ETH est de 1 750 $.Alice partage l’intégralité de son capital entre ETH et DAI et le déploie sur toute la gamme de prix (similaire à V2). Elle dépose 5 000 DAI et 2,85 ETH.Bob, au lieu d’utiliser la totalité de son capital, décide de concentrer sa liquidité et fournit un capital compris entre 1 500 et 2 500. Il dépose 600 DAI et 0,37 ETH – un total de 1200 $ et conserve les 8800 $ restants à d’autres fins.

Ce qui est intéressant, c’est que tant que le prix ETH / DAI reste dans la fourchette de 1500 à 2500, ils gagnent tous les deux le même montant de frais de négociation. Cela signifie que Bob n’est en mesure de fournir que 12% du capital d’Alice et fait toujours les mêmes rendements – ce qui rend son capital 8,34 fois plus efficace que celui d’Alice.

En plus de cela, Bob met moins de son capital global en danger. Dans le cas d’un scénario assez improbable où l’ETH atteindrait 0 $, la totalité des liquidités de Bob et d’Alice passerait à l’ETH. Bien qu’ils perdraient tous les deux la totalité de leur capital, Bob met un montant beaucoup plus faible en péril.

Les LP dans des pools plus stables fourniront très probablement des liquidités dans des fourchettes particulièrement étroites. Si les 25 millions de dollars actuellement détenus dans le pool Uniswap v2 DAI / USDC étaient plutôt concentrés entre 0,99 et 1,01 dans la fourchette de prix v3, cela fournirait la même profondeur que 5 milliards de dollars dans Uniswap v2 tant que les prix resteraient dans cette fourchette.

Lors du lancement de V3, l’efficacité maximale du capital sera de 4000x par rapport à V2. Cela sera réalisable en fournissant des liquidités dans une seule fourchette de prix de 0,1%. En plus de cela, l’usine de pool V3 sera en mesure de prendre en charge des plages aussi granulaires que 0,02% – ce qui se traduit par un maximum de 20 000x d’efficacité du capital par rapport à V2.

Liquidité active

La V3 introduit également le concept de liquidité active. Si le prix des actifs négociés dans un pool de liquidités spécifique se déplace en dehors de la fourchette de prix du LP, la liquidité du LP est effectivement retirée du pool et cesse de recevoir des frais. Lorsque cela se produit, la liquidité du LP se déplace complètement vers l’un des actifs et ils finissent par n’en détenir qu’un seul. À ce stade, le LP peut soit attendre que le prix du marché revienne dans sa fourchette de prix spécifiée, soit décider de mettre à jour sa fourchette pour tenir compte des prix actuels.

Bien qu’il soit tout à fait possible qu’il n’y ait pas de liquidité à une fourchette de prix spécifique, cela créerait en pratique une énorme opportunité pour les fournisseurs de liquidité de fournir effectivement des liquidités à cette fourchette de prix et de commencer à percevoir tous les frais de négociation. Du point de vue de la théorie des jeux, nous devrions être en mesure de voir une distribution raisonnable du capital avec certains LPs se concentrant sur des fourchettes de prix étroites, d’autres se concentrant sur des fourchettes moins probables mais plus rentables et encore d’autres choisissant de mettre à jour leur fourchette de prix si le prix sort de sa plage précédente.

Ordres de limite de plage

Les ordres de limite de gamme sont la prochaine caractéristique activée par la liquidité concentrée.

Cela permet aux LP de fournir un seul jeton en tant que liquidité dans une fourchette de prix personnalisée supérieure ou inférieure au prix actuel du marché. Lorsque le prix du marché entre dans la fourchette spécifiée, un actif est vendu pour un autre le long d’une courbe lisse – tout en gagnant des frais de swap dans le processus.

Cette fonctionnalité, lorsqu’elle est utilisée avec une fourchette étroite, permet d’atteindre un objectif similaire à un ordre limite standard qui peut être fixé à un prix spécifique.

Par exemple, supposons que DAI / USDC se négocie en dessous de 1,001. Un LP peut décider de déposer son DAI dans une fourchette étroite comprise entre 1,001 et 1,002. Une fois que DAI se négocie au-dessus de 1,002 DAI / USDC, la totalité de la liquidité de la société en commandite est convertie en USDC. À ce stade, le LP doit retirer sa liquidité pour éviter de se reconvertir automatiquement en DAI une fois que le DAI / USDC reviendra à la négociation en dessous de 1,002.

Multiple Positions

Les LP peuvent également décider de fournir des liquidités dans plusieurs fourchettes de prix qui peuvent ou non se chevaucher.

Par exemple, un LP peut fournir des liquidités aux fourchettes de prix suivantes dans le pool ETH / DAI:
– 2000 USD entre 1500 USD et 2500
USD – 1000 USD entre 2000 USD
– 3000  USD – 500 USD entre 3500 USD et 5000 USD

Être capable de saisir plusieurs positions LP dans différentes fourchettes de prix permet d’approcher à peu près n’importe quelle courbe de prix ou même un carnet de commandes. Cela permet également de créer des stratégies de création de marché plus sophistiquées.

Liquidité non fongible

Comme chaque LP peut fondamentalement créer sa propre courbe de prix, les positions de liquidité ne sont plus fongibles et ne peuvent pas être représentées par des jetons ERC20 LP bien connus.

Au lieu de cela, la liquidité est suivie par des jetons ERC721 non fongibles. Malgré cela, il semble que les positions LP qui se situent dans la même fourchette de prix pourront être représentées par des jetons ERC20 soit via des contrats périphériques, soit via d’autres protocoles partenaires.

De plus, les frais de négociation ne sont plus réinvestis automatiquement dans le pool de liquidités pour le compte des LP. Au lieu de cela, des contrats périphériques peuvent être créés pour offrir une telle fonctionnalité.

Frais flexibles

La prochaine nouveauté est la flexibilité en ce qui concerne les frais de négociation. Au lieu d’offrir les frais de négociation standard de 0,3% connus d’Uniswap V2, la V3 propose initialement 3 niveaux de frais distincts – 0,05%, 0,3% et 1%. Cela permet aux LP de choisir les pools en fonction du risque qu’ils sont prêts à prendre. L’équipe derrière Uniswap s’attend à ce que les frais de 0,05% soient principalement utilisés pour les pools avec des actifs similaires tels que différentes pièces stables, 0,3% pour d’autres paires standard telles que ETH / DAI et 1% pour des paires plus exotiques.

De même que V2, V3 peut également activer un changement de frais de protocole où une partie des frais de négociation serait redirigée des LP vers les détenteurs de jetons UNI. Au lieu d’avoir un pourcentage fixe comme dans V2, V3 offre entre 10 et 25% de frais LP par pool. Cela sera désactivé au lancement, bien qu’il puisse être activé à tout moment selon la gouvernance Uniswap.

Advanced Oracles

Enfin, une amélioration significative des oracles TWAP introduits par Uniswap V2. La V3 permet de calculer tout TWAP récent au cours des ~ 9 derniers jours en un seul appel en chaîne.

En plus de cela, le coût de la mise à jour des oracles a été réduit d’environ 50% par rapport à V2.

Ce sont à peu près toutes les principales fonctionnalités d’Uniswap V3.

Ce qui est intéressant, c’est que toutes ces caractéristiques n’ont pas entraîné d’augmentation du coût du gaz. Au contraire, la caractéristique la plus courante – un simple échange coûtera environ 30% moins cher que son équivalent V2.

Résumé

Il semble qu’Uniswap V3 puisse changer la donne en matière d’AMM. Il combine essentiellement les avantages d’une AMM standard avec les avantages d’une AMM à actif stable – tout cela tout en rendant le capital beaucoup plus efficace. Cela fait de la V3 un protocole extrêmement flexible capable d’accueillir toute une gamme d’actifs différents.

Il sera intéressant de voir comment V3 pourrait affecter d’autres AMM, en particulier ceux avec lesquels V2 ne pouvait pas concurrencer auparavant, par exemple, des AMM à pièces stables comme Curve.

Il est également crucial que la V3 se lance en parallèle sur Optimisme.

Optimism est une solution optimiste de mise à l’échelle de la couche 2 basée sur le cumul qui permet des transactions rapides et bon marché sans sacrifier la sécurité de la couche 1. Pour le moment, Optimism est partiellement déployé et a commencé à s’intégrer avec quelques partenaires sélectionnés comme Synthetix.

Uniswap sur la couche 2 devrait être en mesure d’attirer encore plus d’utilisateurs qui auraient pu être mis à prix par des frais de gaz élevés sur la couche 1.

Les échanges permettant des retraits vers Optimism seraient un autre grand pas vers l’adoption rapide de la V3 sur la couche 2.

En plus du lancement de la V3, un lancement complet imminent d’Optimisme sera clairement un autre événement très attendu à attendre.

En outre, la migration de la V2 vers la V3 se fera sur une base entièrement volontaire. En cas de migration de V1 vers V2, il a fallu un peu plus de 2 semaines pour que V2 dépasse la liquidité de V1. Il serait également intéressant de voir si la gouvernance d’Uniswap décide d’encourager davantage les LP en votant pour une sorte d’incitation présente uniquement dans la V3 – peut-être un autre programme d’extraction de liquidité?

Avec la très haute efficacité du capital de V3, même si la liquidité existante est répartie entre V2, V3 et V3 sur Optimisme, cela devrait toujours être bien plus que suffisant pour faciliter le trading avec un faible glissement sur l’ensemble de ces 3 protocoles. 

L’un des défis de la V3 est que fournir des liquidités peut devenir un peu plus difficile, en particulier pour les utilisateurs moins sophistiqués. Le choix d’une mauvaise fourchette de prix peut amplifier les chances d’être affecté par une perte impermanente et il sera intéressant de voir un développement de services tiers qui pourraient aider à choisir des stratégies optimales d’allocation de liquidités.

Alors, que pensez-vous d’Uniswap V3? Cela va-t-il changer la donne dans l’espace AMM? Uniswap on Optimism amènera-t-il encore plus d’utilisateurs à DeFi?

 


Crédit: Lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *