Oubliez Ethereum, la DeFi c’est Bitcoin

Please follow and like us:

Il y a quelques semaines, un titre de CoinDesk, «Pourquoi les Bitcoiners peuvent apprendre à aimer la DeFi», a attiré mon attention. Le titre a été conçu pour la controverse. La finance décentralisée (DeFi) semble être tout ce que les Bitcoiners rejettent. Tels les jetons inutiles créés pour des projets aléatoires et des ponzis. Sans oublier que tout cela se passe sur Ethereum, le concurrent sans principes de Bitcoin.

Un bitcoiner avisé

 Matt Luongo  est un Bitcoiner ardent qui fait un argument qui me semble évident.  Il est temps pour nous de faire passer notre croyance en la décentralisation à un niveau supérieur.

Edan Yago est un contributeur à Sovryn et fondateur de CementDAO. Sovryn est une plateforme de trading et de prêt de bitcoins décentralisée. CementDAO est un outil décentralisé pour unir l’écosystème fragmenté de stablecoin.

Nous avons déjà une monnaie décentralisée. Maintenant, nous devons décentraliser les services par lesquels nous utilisons cette monnaie. Je ne suis cependant pas d’accord avec la solution proposée par Matt.

Les CEXs en danger

Le jour même où l’article de Matt est sorti, nous avons appris que BitMEX, où tant de Bitcoiners ont déposé leur bitcoin, est menacé. Non seulement cela met en danger le bitcoin et les informations privées des utilisateurs. Mais cela menace également la disponibilité d’un type de service financier que de nombreux Bitcoiners ont trouvé utile.

Au fil du temps, tous les services de type BitMEX se trouveront sous pression pour devenir réglementés. Ils demanderont aux utilisateurs de se faire eux-mêmes via des règles de connaissance du client (KYC). Ils continueront à devenir des points d’étranglement centralisés dans l’économie Bitcoin. Là où les autorités peuvent exercer des pressions, contrôler et étendre leurs tentacules de surveillance. Ce n’est pas ainsi que nous construisons une économie non censurable et sans permission autour du bitcoin. Nous avons besoin d’une alternative.

Si nous voulons étendre la liberté et l’auto-souveraineté de Bitcoin au-delà du simple hodling. Alors les services Bitcoin doivent devenir décentralisés. C’est ce qu’est la DeFi. En fin de compte, personne ne devrait accorder plus d’attention et être plus favorable à la DeFi que les Bitcoiners.

Il n’y a tout simplement aucune raison de créer “Bitcoin DeFi” sur Ethereum.

Construire la defi sur bitcoin

Il faut tirer parti des services de la finance décentralisée construits sur Ethereum pour l’injecter à Bitcoin. Pour rendre cela possible, il a travaillé dur sur tBTC. Un moyen décentralisé de tokeniser Bitcoin sur Ethereum.

Ethereum est l’endroit où se trouve l’action. En effet, c’est là que se trouvent les services de la DeFi. C’est là que les effets de réseau sont en cours de construction. Tout ceci est vrai. Cependant, il est également vrai que sur Ethereum, le BTC tokenisé, aussi bien décentralisé soit-il, sera toujours un citoyen de seconde zone. La devise de base est l’éther (ETH). De plus les frais de transaction sont payés en ETH. Sans compter que les garanties de sécurité sont celles d’Ethereum.

C’est au mieux un inconvénient majeur et au pire un défaut fatal. Il n’y a tout simplement aucune raison de créer «Bitcoin DeFi» sur Ethereum. Bitcoin layer 2 fournit tous les outils pour le faire dans un environnement natif bitcoin. Avec des garanties de sécurité plus claires, des frais moins élevés et sans créer d’altcoins concurrents.

Voir aussi: DeFi Dad – Cinq ans plus tard, DeFi définit maintenant Ethereum

La sidechain Bitcoin appelée RSK héberge un nombre croissant de services Bitcoin DeFi.  Money-on-Chain crée un stablecoin soutenu par Bitcoin, donnant aux Bitcoiners l’accès à des fonds libellés en dollars américains, sans avoir à toucher à la fiat. De plus, Sovryn proposera bientôt des opérations au comptant, des opérations à effet de levier, des emprunts et des prêts sans permission et non censurables.

En conclusion, les Bitcoiners ont un atout précieux et devraient pouvoir en tirer un rendement sans passer par un service centralisé. C’est possible aujourd’hui sans Ethereum ou tout autre altcoin. Le pool massif d’utilisateurs et la valeur des actifs de Bitcoin est le plus grand effet de réseau en crypto. Les gens se réveillent au fait que Bitcoin, la DeFi original, gagne maintenant des super pouvoirs encore plus décentralisés.

Crédit: Lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *