Le premier vote sur la gouvernance d’Uniswap se termine par un échec ironique

Please follow and like us:

Le vote avait pour but de décider de réduire ou non les seuils requis pour faire et adopter des propositions sur le protocole DeFi.

Manque de participant

Bien que 98% des votes exprimés soient en faveur d’un changement proposé, le nombre de participant nécessaire pour un vote n’est pas atteint. Ceci est inférieur aux 40 millions requis.

Le vote visait, quelque peu ironiquement, à décider s’il fallait ou non réduire le seuil symbolique requis pour faire et adopter des propositions sur le protocole.

Le décompte final du vote qui s’est terminé plus tôt mardi était de 39 596 759 pour et 696 857 contre.

Uniswap, un protocole defi plein d’avenir

Le protocole basé sur Ethereum utilise un système automatisé de création de marché. Il tire parti des pools de liquidité. De cela, les utilisateurs peuvent échanger ou «permuter» entre l’éther (ETH) et tout jeton standard ERC-20.
Le mois dernier, Uniswap est devenu le premier protocole DeFi à dépasser le cap des 2 milliards de dollars en termes de valeur totale verrouillée.

Des restrictions trop contraignantes

Actuellement, seules les personnes détenant 1% du jeton natif du réseau, UNI, peuvent lancer des propositions.
Un vote réussi aurait vu cette exigence baisser d’environ un tiers.
“Résultat décevant “. Voila ce qu’ a déclaré Nadav Hollander, PDG et cofondateur du prêteur crypto Dharma. Le vote lui-même ayant démontré la nécessité de la proposition.
Dharma avait proposé les changements faisant l’objet d’un vote.
Cependant, Hollander a également déclaré ceci :
“le vote a incité les utilisateurs à déléguer un nombre beaucoup plus élevé “, ce qui était un “résultat sain pour Uniswap”.

Crédit: Lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *