Le graphique ajoute la prise en charge de Polkadot, NEAR, Solana et Celo

Please follow and like us:
Pin Share

Après son lancement sur le réseau principal sur Ethereum à la mi-décembre 2020, The Graph a annoncé aujourd’hui qu’il intégrait Polkadot, NEAR, Solana et Celo.

Comme indiqué, The Graph est un protocole qui permet aux programmeurs de créer des interfaces de programmation d’application, qu’il appelle des sous-graphiques, qui peuvent interroger et indexer les données de la blockchain. Conçu comme une alternative ouverte aux outils d’analyse de blockchain existants, il offre une infrastructure pour accéder aux données en chaîne à partir de plusieurs blockchains, dans le but plus large de soutenir la collaboration et l’interopérabilité sur le Web décentralisé.

Eva Beylin, directrice de The Graph Foundation, a souligné la nécessité de travailler pour rendre le Web 3.0 aussi convivial que le Web 2.0 pour les développeurs. Comme le note la fondation, l’utilisation d’un sous-graphe ne nécessite pas que les développeurs aient des connaissances spécialisées sur les nombreuses propriétés uniques et différentes des nombreuses blockchains, par exemple, leur langage de contrat intelligent sous-jacent.

Le graphique prend déjà en charge les chaînes de blocs Ethereum, IPFS et POA et prend en charge le système de fichiers interplanétaires – un réseau peer-to-peer pour stocker et partager des données. La plupart des sous-graphiques existants, plus de 7 000 au total, sont déjà en cours de déploiement par les développeurs d’applications décentralisées populaires basées sur le Web 3.0, parmi lesquelles Uniswap, AAVE, Decentraland et Synthetix.

Maintenant que Polkadot, NEAR, Solana et Celo ont été intégrés, The Graph vise également à étendre le support à Bitcoin, Cosmos, Avalanche, Binance Smart Chain, Flow et autres. Ethereum continuera d’être la norme pour The Graph Network et son jeton natif, Graph Token (GRT) – que les développeurs reçoivent lorsque les utilisateurs interrogent leur sous-graphe – restera un jeton ERC-20.

La fondation vise à terme à prendre en charge toutes les chaînes de blocs de couche 1 et à devenir une solution d’indexation et de requête largement adoptée pour tout Internet décentralisé, rendant ainsi la richesse des données de la chaîne de blocs réellement accessible et exploitable. Comme Beylin l’a dit:

«Nous croyons en la prise en charge de nombreuses chaînes afin que tous les développeurs puissent créer efficacement des applications décentralisées et accélérer l’adoption du Web3. Les développeurs peuvent choisir la chaîne qui convient le mieux à leurs besoins et cela aidera également les développeurs Ethereum actuels à créer des applications interopérables.»