La fintech française Lydia fait appel à Bitpanda pour permettre à 5,5 millions d’utilisateurs d’échanger de la crypto

Please follow and like us:
Pin Share

L’échange crypto autrichien Bitpanda s’est associé à l’application de paiement mobile française Lydia pour offrir aux 5,5 millions d’utilisateurs de Lydia la possibilité d’investir dans des actifs numériques.

Bitpanda a annoncé lundi que son produit d’investissement dans les actifs numériques est désormais entièrement intégré à l’application de paiement de Lydia, ce qui permettra aux clients de Lydia d’investir dans plus de 170 actifs numériques, des crypto-monnaies aux actions fractionnées sans commission, aux fonds négociés en bourse (ETF) et aux métaux précieux. Les transactions sont exécutées via Bitpanda, selon l’annonce.

Bitpanda, la première licorne technologique d’Autriche, a étendu sa présence à travers l’Europe. En octobre, la société s’est associée à une plate-forme italienne de financement ouvert pour permettre aux banques et aux fintech italiennes d’accéder à des services de négociation d’actifs numériques. Le même mois, Bitpanda a embauché l’ancien cadre de JPMorgan Joshua Barraclough en tant que nouveau PDG de sa plateforme de trading avancée pour stimuler la croissance en Europe.

“Cette collaboration est pleinement alignée sur notre mission d’intégrer les actifs numériques dans le grand public et d’améliorer la connaissance des investissements en Europe et au-delà”, a déclaré Eric Demuth, co-fondateur et co-PDG de Bitpanda, dans un e-mail à CoinDesk.

Demuth a déclaré que le partenariat avec Lydia renforce les ambitions de Bitpanda en France, où il est enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) depuis décembre 2020.

“La France est un marché clé pour Bitpanda et c’est pourquoi nous ouvrons actuellement un bureau local à Paris et construisons une équipe locale pour maîtriser la croissance du marché”, a déclaré Demuth.

Bitpanda n’est pas la seule entreprise de crypto à vouloir s’implanter en France. En novembre, Binance, la principale bourse d’échange de crypto-monnaies, a contribué 116 millions de dollars à une initiative de recherche et développement pour aider à développer l’industrie de la blockchain et de la crypto en France.

En août, Bitpanda était évalué à 4,1 milliards de dollars à la suite de son tour de table de série C. Selon TechCrunch, Lydia a levé un total de 131 millions de dollars en deux cycles de financement l’année dernière. Fondée en 2013, les investisseurs de Lydia comprennent la société de capital-risque Accel et le géant chinois de la technologie Tencent. Lydia propose une variété de services, notamment des comptes courants et partagés, des prêts express, des virements bancaires instantanés, des paiements mobiles et des investissements, selon l’annonce.

« Nous sommes les premiers sur le marché français à proposer une offre aussi large d’actifs numériques », a déclaré Cyril Chiche, PDG et co-fondateur de Lydia, dans un communiqué.

Crédit: Lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *