CertiK lance sa blockchain : CertiK Chain

Please follow and like us:

CertiK, une société de sécurité logicielle est très active dans le secteur de la blockchain. Elle a annoncé la sortie desa propre blockchain personnalisée, la CertiK Chain.

La nouvelle blockchain met fortement l’accent sur la sécurité. Certik transforme le processus auparavant statique d’analyse des contrats intelligents en un système de sauvegarde en temps réel.

Pour tout comprendre sur les contrats intelligents => les Smarts contracts

Le professeur Ronghui Gu, PDG de CertiK, a déclaré: «Il est révolu le temps où l’on se fie aux analyses de sécurité hors chaîne, aux rapports d’audit de sécurité statiques et aux pertes inutiles de temps et d’argent.» La chaîne CertiK «établit une nouvelle norme de l’industrie dans les protocoles de sécurité de la blockchain», a-t-il ajouté.

Certik Chain, vers une nouvelle norme de sécurité

Certik Chain dispose d’un langage de programmation personnalisé appelé DeepSEA. Cette dernière est conçu pour effectuer une vérification formelle. Une démonstration mathématique que le code fait ce qu’il est censé faire – dans un processus largement automatisé.

La blockchain met également l’accent sur l’interopérabilité à travers le concept de Security Oracles. Ces derniers fournissent une analyse en temps réel des contrats intelligents sur d’autres blockchains. La  fonctionnalité peut être utilisée pour évaluer la sécurité de leurs pairs. Si l’oracle juge que le contrat intelligent cible n’est pas sûr, les développeurs peuvent choisir d’éviter d’interagir avec lui à la volée.

Pour tout comprendre sur la DeFi, c’est par là => la DeFi expliquée

Effectivement, les oracles fonctionneront à travers un système de clients et d’opérateurs. Ainsi, les utilisateurs ou les développeurs qui souhaitent comprendre le niveau de sécurité d’un contrat particulier soumettront une demande. Les jetons CTK de la blockchain finnanceront les demandes. Les opérateurs derrière les oracles effectueront ensuite l’analyse et publieront les résultats en chaîne.

Enfin, la société organise également un mécanisme d’assurance pour couvrir toute perte de fonds suite à des piratages, appelé CertiKShield.

Le lancement du réseau principal intervient après un testnet publié en mars 2020. Plus tôt en février, le projet a publié une démo du langage DeepSEA. CertiK fait partie des auditeurs de sécurité les plus actifs du secteur, ayant récemment été sélectionné comme partenaire pour l’audit de Binance Smart Chain et des projets basés sur cette plate-forme.

Crédit: Lien source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *